Comment bien choisir les couleurs de son site web

bien choisir la palette de couleur de son site web

Vous voulez rendre vos clients accrocs à votre marque ? Offrez-leur un site web avec une expérience graphique fantastique et une expérience de navigation exceptionnelle.

Imaginez que vous ayez le site web idéal : son design, sa mise en page, ses performances, sa navigation et son contenu sont tous géniaux.

C’est une expérience de rêve pour vos utilisateurs, et ils l’adorent.

Mais vous n’y parviendrez que si vous choisissez les bonnes couleurs pour votre site Web.

C’est ce que je vais vous montrer dans les lignes suivantes. Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’être expert en design.

Les couleurs ont un impact significatif sur la façon dont nous voyons le monde. Elles peuvent avoir un impact important sur la façon dont nous voyons un site Web.

Pourtant, au moment de concevoir leur site web, beaucoup de personne passe la palette de couleurs au second plan.

Dans cet article, je vais vous donner six conseils essentiels pour créer une superbe palette de couleurs pour votre site Web :

  1. Apprenez les principes de base de la psychologie des couleurs.
  2. Apprenez la théorie des couleurs.
  3. L’harmonie des couleurs.
  4. Restez simple.
  5. Mettez vos couleurs en valeur.
  6. Utilisez les couleurs de votre marque

La psychologie des couleurs joue un rôle essentiel dans le marketing. Passer en revue toutes les subtilités de celle-ci prendrait beaucoup trop de temps, mais voici les principes fondamentaux les plus cruciaux que vous devez connaître.

Nos relations avec les couleurs sont très puissantes. Nous les développons dès la naissance, et elles nous suivent généralement tout au long de notre vie. Ces liens sont intuitifs et souvent subconscients.

Beaucoup des associations de couleurs sont communes à la plupart des gens. Le vert, par exemple, est associé à la nature, tandis que le jaune est associé au soleil.

Certaines, cependant, sont culturelles. Par exemple, les Américains associent les couleurs noire, verte et rouge à la jalousie tandis que les Russes associent les couleurs noire, violette et jaune à l’envie.

Parce que beaucoup d’entreprises ont une présence mondiale, il est très important de faire attention à la façon dont les couleurs sont perçues selon les pays. En effet, les personnes issues de certaines cultures peuvent associer une connotation négative à votre marque en se basant sur les couleurs que vous utilisez. Ce qui n’est évidemment pas souhaitable.

2/ Apprenez la théorie des couleurs.

La théorie des couleurs, en gros, c’est l’étude du fonctionnement des couleurs.

C’est en réalité bien plus complexe que ça et des cours universitaires entiers y sont consacrés !

Mais dans votre cas, vous n’avez besoin que de quelques notions fondamentales pour améliorer votre connaissance des couleurs pour créer votre site web.

Vous êtes prêt ? On commence :

Vous devez d’abord comprendre la différence entre les couleurs primaires, secondaires et tertiaires.

Les couleurs primaires : on ne peut pas les obtenir en mélangeant deux autres couleurs. Il s’agit du rouge, du jaune et du bleu.

Les couleurs secondaires : on les obtient en mélangeant deux couleurs primaires. Par exemple, si vous combinez le bleu et le jaune (deux couleurs primaires), vous obtenez du vert (une couleur secondaire).

Les couleurs tertiaires : on les obtient en combinant une couleur primaire et une couleur secondaire qui sont adjacentes sur la roue des couleurs. Elles donnent des teintes composées ; par exemple, en combinant le bleu (primaire) avec le violet (secondaire), on obtient le bleu-violet (tertiaire).

Maintenant voyons les teintes chaudes et les teintes froides.

Vous avez sans doute déjà une idée de ce que sont les couleurs chaudes et froides. Les couleurs chaudes comprennent les rouges, les oranges et les jaunes, tandis que les couleurs froides comprennent les bleus, les verts et les violets.

Enfin, il est essentiel de comprendre les nuances des couleurs.

Toutes les couleurs que vous percevez ne sont pas pures. De nombreuses couleurs que vous voyez sur Internet ont été modifiées d’une manière ou d’une autre.

Il peut s’agir de la teinte (une couleur à laquelle on a ajouté du blanc), de la nuance (une couleur à laquelle on a ajouté du noir) ou du ton (une couleur à laquelle on a ajouté du gris).

Une couleur peut aussi être sursaturée ou désaturée. La saturation d’une couleur est le degré de luminosité de celle-ci.

Les nuances de couleurs ne s’arrêtent pas là, mais ce sont les principes fondamentaux que vous devez comprendre pour créer des combinaisons de couleurs réussies, que nous aborderons ensuite.

3/ L’harmonie des couleurs.

Votre objectif est de choisir une palette de couleurs pour la conception de votre site Web. Qu’est-ce que cela implique ? Vous êtes à la recherche d’une combinaison de couleurs harmonieuse. Votre palette de couleurs peut inclure de nombreuses combinaisons de couleurs, selon le nombre de couleurs avec lesquelles vous finissez par travailler.

Vous devez comprendre l’harmonie des couleurs si vous voulez avoir une beau site web car il y a des couleurs qui ne vont vraiment pas ensemble.

Vous devez comprendre pourquoi certaines couleurs se complètent et comment modifier les couleurs pour qu’elles s’adaptent au mieux à votre palette.

L’harmonie des couleurs est classée en cinq catégories :

Les couleurs complémentaires, la combinaison triadique, la combinaison tétraédriques, les couleurs analogues, et les combinaisons monochromatiques ou camaïeu.

  • Les couleurs complémentaires sont opposées les unes aux autres sur la roue chromatique. Une palette de couleurs complémentaires comprendra une couleur chaude et une couleur froide. Exemple typique de couleurs complémentaires : le rouge et le vert.
  • La combinaison triadique sont composées d’une couleur de base et de deux couleurs adjacentes à la complémentaire de la couleur de base.
  • La combinaison tétraédriques est constituée de quatre couleurs composées de deux paires de couleurs complémentaires (comme le rouge, le vert, le bleu et l’orange).
  • Les couleurs analogues sont proche sur le cercle chromatique. Par exemple, le vert et le jaune-vert, sont assez semblables.
  • Enfin, les combinaison monochromatiques ou camaïeux de couleurs ne sont que des nuances différentes d’une même couleur (exemple bleu foncé et bleu clair).

Voyez ces combinaisons de couleurs comme des outils. En suivant ces règles vous êtes sur d’avoir une palette de couleurs qui vont bien entre-elles.

Maintenant que vous connaissez les combinaisons de couleurs que vous pouvez utiliser, réfléchissez à la façon de les utiliser pour créer une palette de couleurs dynamique et esthétique.

4/ Restez simple

Une palette de couleur trop complexe donne un aspect bordélique au site. En général, je ne dépasse pas 3 couleurs principales.

Se contenter de peu de couleur à deux avantages.

L’avantage le plus significatif : c’est plus rapide de choisir 3 couleurs que 10.

Un autre avantage est que les visiteurs auront moins d’effort à faire pour « lire » votre design. La simplicité est l’une des caractéristiques d’un site Web fantastique. Si vous utilisez trop de couleurs, vos visiteurs seront désorientés.

Bien sûr si vous vendez des arc-en-ciel vous n’avez pas trop le choix. Mais mis à part ce cas particulier et assez rare : restez simple.

5 / Mettez vos couleurs en valeurs.

Pensez au contraste. C’est l’un des éléments de design les plus importants à prendre en compte lorsque vous créez la palette de couleurs de votre site Web.

Pourquoi ? Le contraste impacte.

Il permet d’attirer l’attention sur des zones spécifiques de la page.

Un bouton orange sur un fond bleu est un excellent exemple de contraste. En réalité, si les couleurs complémentaires se complètent si efficacement c’est parce qu’elles contrastent. Il existe un nombre surprenant d’études montrant que les boutons qui contrastent convertissent mieux.

Donc, si vous voulez que vos utilisateurs remarquent quelque chose, faites en sorte qu’il se démarque du reste de la page (ou du moins des éléments de design qui en sont les plus proches).

6 / Utilisez les couleurs de votre marque

Si vous avez déjà une marque avec des couleurs spécifiques vous les utiliser pour définir la palette de couleurs de votre site web.

Cependant, il se peut que vous deviez changer les couleurs de votre marque. Par exemple, si l’une des couleurs que vous avez choisies a une mauvaise connotation ou si elles ne vont pas ensemble selon la théorie des couleurs, vous devriez reconsidérer les couleurs de votre marque.

L’idée ici est de prendre en compte les associations de couleurs que les gens ont avec les couleurs que vous avez choisies. Ces associations sont-elles en accord avec la mission de votre marque ?

Vous pouvez aussi vous inspirer (pas copier !) des autres entreprises de votre industrie pour vous donner une idée.

Commencez à choisir vos couleurs maintenant

Vous avez maintenant tout ce dont vous avez besoin pour concevoir une palette de couleurs exceptionnelle et attrayante pour votre site Web.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer et à le faire. Vous devrez peut-être faire quelques essais et erreurs, mais c’est normal.

Une autre chose à considérer est que ces informations vous seront utiles à l’avenir.

Ces principes de design sont applicables à bien plus que la simple conception de sites Web.

Elles peuvent être utilisées pour designer des posts sur les médias sociaux et des infographies. Mais pour l’instant, concentrez-vous sur votre site Web. Prenez tout ce que vous avez appris dans cet article et allez-y à fond !

Et si vous n’avez pas le temps ou vous avez peur de vous tromper, vous pouvez toujours faire appel à webdesigner professionnel qui se fera un plaisir de vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.